| Accueil | Micro-simulation MAUF-MS | Simulation cas-types MAUF-CT | Liens | Contact |

Ce site présente les contributions de Marc de Basquiat, ingénieur et économiste, au débat sur le concept d'allocation universelle, en étudiant plus particulièrement son applicabilité à la France des années 2010.

Ce site contribue à la promotion d'un revenu de base, tel que défini par le Mouvement Français pour un Revenu de Base :

Le revenu de base est un droit inaliénable, inconditionnel, distribué par une communauté politique à tous ses membres, de la naissance à la mort, sur base individuelle, sans contrôle des ressources ni exigence de contrepartie, dont le montant et le financement sont ajustés démocratiquement.

Si vous voulez vous aussi participer à cette réflexion et rejoindre le réseau des promoteurs de cette réforme majeure de notre système socio-fiscal, n'hésitez pas à vous faire connaître via la fiche "contact".



Mouvement Français
pour un Revenu de Base

2014

Mai : publication du rapport "LIBER, un revenu de liberté pour tous" qui présente une proposition d'impôt négatif en France, co-écrit avec Gaspard Koenig, président du Think Tank libéral Génération Libre.

Conférence / débat en présence de Lionel Stoléru, auteur de la première proposition d'impôt négatif en France, en 1974, "Vaincre la pauvreté dans les pays riches".

Le rapport est mentionné par des tribunes et articles dans plusieurs publications majeures : Le Monde, Les Echos, Le Figaro, L'Opinion, Economie Matin, Atlantico, FigaroVox, Politis...

Avril : conférence télévisée préparée par EPAM-TV, me permettant d'exposer assez précisément mes analyses et propositions.

www.impotnegatif.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Tribune de Philippe Van Parijs dans Le Monde, 13 décembre 2013

Pour améliorer nos modèles sociaux, pour les sauver même, il y a bien mieux à faire que de se cramponner à ce qui existe. Il faut les restructurer de manière à permettre un va-et-vient plus souple, tout au long de l'existence, entre l'emploi, la formation et les activités bénévoles au sein de la famille et en dehors.

Pour réussir cet assouplissement, il faudra réduire la focalisation de l'enseignement supérieur sur le bloc initial réservé aux jeunes adultes, réformer la législation du travail de manière à faciliter le temps partiel choisi, promouvoir un urbanisme convivial qui favorise la solidarité informelle dans les quartiers. Mais il faudra aussi glisser sous l'ensemble de la distribution des revenus un socle inconditionnel : un modeste revenu versé à chacun, travailleur, chômeur, retraité, étudiant, parent au foyer ou rien de tout cela.

Ce revenu doit être universel – accordé aux riches comme aux pauvres – pour permettre de dire plus facilement oui à des activités pas ou peu rémunérées qui en valent la peine, en particulier des stages et des emplois dont la productivité nette immédiate est faible mais qui incluent une bonne dose de formation.

Ce revenu doit aussi être inconditionnel – accordé aux chômeurs volontaires comme aux chômeurs involontaires – pour permettre de dire plus facilement non à des emplois de piètre qualité intrinsèque et peu prometteurs en termes de formation et de promotion.

Un tel revenu est au coeur d'une version émancipatrice de l'état social actif, une version qui mise intelligemment sur l'épanouissement du capital humain plutôt que sur l'astreinte d'un emploi non choisi. Mais son inconditionnalité ne le rend-il pas profondément injuste ? Notre générosité collective ne doit-elle pas être réservée par principe à qui voudrait travailler mais ne le peut pas ?

Sans doute, si l'on ne conçoit la justice que sur le mode de la solidarité, de la couverture par tous des risques encourus par chacun. Mais la justice consiste, plus profondément, à distribuer équitablement les dons très inégaux que nous devons à l'interaction fortuite entre nos talents, notre origine familiale, le quartier et le pays où nous avons grandi et de multiples autres circonstances de la vie. Un modeste revenu inconditionnel constitue simplement une manière efficace de distribuer équitablement une part de ces dons.

L'idée n'est pas neuve. Mais elle jouit aujourd'hui en Europe d'une popularité sans précédent. Après le dépôt, en octobre dernier, des 100.000 signatures requises, le gouvernement suisse est tenu d'organiser dans les deux ans un référendum national sur la proposition d'instaurer « un revenu de base inconditionnel qui doit permettre à l'ensemble de la population de mener une existence digne et de participer à la vie publique ».

Parallèlement, une initiative citoyenne européenne (basicincome2013.eu) est l'occasion de débats d'une ampleur inédite dans la plupart des Etats membres de l'Union. Idée radicale néanmoins ? Sans doute. Mais pourtant essentielle pour rendre crédible l'espoir d'un modèle social qui réponde mieux à la fois aux exigences de la justice et au souci de l'efficacité.

 

2013

Décembre : publication d'un article dans Le Cercle Les Echos "Simplification fiscale : ne pas se laisser pièger par les mots". Intervention en compagnie de Yoland Bresson et Amaru Mbape dans l'émission consacrée au financement du revenu de base par la radio Ici et Maintenant.

Novembre : interview publiée par La Tribune.

Août : animation d'une formation d'une journée lors des Rencontres Ecologiques d'Eté du parti Ecolo en Belgique. Débat avec des universitaires et responsables syndicaux.

Juillet : intervention à la table ronde "Activation de l'allocation ou minima sociaux : comment sortir du paradoxe du RSA ?" lors des Assises de l'Insertion organisées par le Conseil Général de Gironde, le 8 juillet à Bordeaux.
Publication d'une analyse technique du rapport Sirugue.

Juin : interview "Le revenu de base, couteau suisse contre la pauvreté" dans l'émission "Regards sur la politique" sur la radio Fréquence Protestante.

Mai : publication d'un article synthétique dans le numéro 73 de la revue Mouvement, sous le titre : "Un revenu pour tous, mais à quel montant ? Comment le financer ? Micro-simulation de l’allocation universelle en France". Cet article est cité dans la presse économique :

Mars : publication d'un article pédagogique "Pour re-faire société : un revenu de base" dans la revue KAIZEN, en partenariat avec l'association des Colibris.
Co-animation de l'assemblée constituante du Mouvement Français pour un Revenu de Base (MFRB). Lancement de l'Initiative Citoyenne Européenne.

Février : animation d'une soirée débat organisée, filmée et scénarisée par l'association Report Out Loud (ROL).

Rapport Sirugue

2012

Octobre : répondant à diverses sollicitations, je mets en ligne un outil de microsimulation simplifié, sous Excel, permettant de montrer les conséquences d'une allocation universelle financée par un impôt proportionnel, sur un échantillon représentatif de 10.000 foyers. N'hésitez pas à tester différentes valeurs, filtrer selon les caractéristiques des familles, visualiser les trois graphes mis à jour automatiquement... Malgré sa simplicité, c'est déjà un outil respectable : il n'existe aucun équivalent sur Internet.

Septembre : le congrès mondial du Basic Income Earth Network (BIEN) se tient à Munich. C'est l'occasion de présenter nos travaux et de les contronter à ceux d'économistes de divers pays. Le texte de mon intervention est disponible ici.

Avril : la question du quotient familial est posée une nouvelle fois, opposant gauche et droite dans des joutes verbales d'autant plus stériles qu'elle ignorent bien souvent la réalité de la redistribution à l'égard des enfant.

Février - Mars: le Centre des Jeunes Dirigeants (CJD) interpelle l'ensemble des candidats à la présidentielle avec un livre blanc "Objectif Oïkos" qui recense 12 propositions clés pour 2012, la première d'entre elles étant l'allocation universelle. Une autre proposition clé est celle de clarifier le financement des entreprises par la création d'un bourse éthique à viscosité assurée.
De nombreuses réunions sont organisées dans diverses villes de France, où l'allocation universelle est présentée et discutée.

Mars : vous trouverez ici quelques slides d'une présentation préparée pour le colloque POURS du 31 mars à Montreuil.

Février : je ne résiste pas au plaisir de signaler le document de synthèse (41 pages) assemblé par Jean-Claude Loewenstein, qui présente avec précision et exhaustivité les éléments du débat actuel en France.

 

 

 

Télécharger l'outil de Microsimulation MAUF-MS simplifié

Intervention Congrès BIEN 2012

Les vrais chiffres
du Quotient Familial

www.bourse-beva.com

Agenda 2012

Présentation POURS 31 mars

J.C. Loewenstein

2011

Le 30 novembre, je soutiens ma thèse de doctorat sous le titre "Rationalisation d'un système redistributif complexe : une modélisation de l'allocation universelle en France". Une synthèse de 35 pages est disponible en ligne, constituant l'étude la plus élaborée jamais entreprise décrivant comment le système socio-fiscal actuel pourrait être totalement réformé, pour laisser place à une allocation universelle associée à une fiscalité lisible et efficace.

Le début de l'année avait été marqué par la publication de "Pour une révolution fiscale" des économistes Landais, Piketty, Saez. Cet ouvrage reconnaît la complexité et l'iniquité du système fiscal français et propose diverses pistes d'amélioration se rapprochant du concept d'allocation universelle. Innovation majeure, la publication du livre est synchronisée avec celle du site www.revolution-fiscale.fr qui propose entre autres un excellent outil de micro-simulation en téléchargement.

 

Rationalisation d'un système redistributif complexe : une modélisation de
l'allocation universelle
en France

 

2010

Une année charnière : je travaille à la rédaction de ma thèse.

2009

Une communication présentée aux XXIXes Journées de l’Association d’Economie Sociale est reprise dans un ouvrage collectif édité par l'association BIEN Suisse, comme contribution française à un intéressant inventaire de diverses solutions de financement proposées en Europe.

 

2008

Le Haut Commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté, Martin HIRSCH, lance le chantier du RSA en invitant les citoyens à répondre à son libre vert. Ma contribution est particulièrement développée, mettant en évidence dès cette date les difficultés de fond qui seront avérées après la mise en oeuvre d'une prestations complexe, dont le taux de non-recours atteint des records.

 

2007

Développement sur le site du simulateur de cas-type MAUF-CT.
Cet outil puissant est développé en PHP, avec une base de données MySQL, permettant de créer à l'infini des simulations de la plupart des cas possibles. Les restitutions se font sous forme de tableaux de chiffres ou de graphiques montrant l'évolution des divers mécanismes redistributifs en fonction des revenus des ménages considérés.

 

2007

2006

Création de ce site www.allocationuniverselle.com avec un premier texte fondateur. La modélisation utilise alors un simple tableur Excel.

Création de www.revenudexistence.org, site de l'association pour l'instauration du revenu d'existence (AIRE).

Première contribution au réseau international BIEN.

 

 

2006

 


| Accueil | Micro-simulation MAUF-MS | Simulation cas-types MAUF-CT | Liens | Contact |